Yoga at Home

 - Mon histoire -

Je me présente

Je m'appelle Flore, j'ai 33 ans et je vis en Savoie avec mon mari et notre petit garçon.

Mon enfance a été douce et propice à mon évolution, adolescente, je n'ai pas connu de grandes difficultés  même si je me suis toujours sentie différente, sans vraiment pourvoir l'expliquer.

Après avoir obtenu mon BTS esthétique et mon diplôme d'animatrice sportive, j'ai travaillé dans le milieu du bien-être : en spa, en institut, en parfumerie et je donnais des cours de fitness après ma journée de travail. 

J'ai choisis de devenir assistante commerciale, tout en continuant les cours de fitness en soirée, pour avoir des horaires plus propices à une vie de famille.

 

Les horaires de bureau étaient sensés m'offrir un plus grand confort, cependant, ce fut tout le contraire, je me suis éteinte au fil de ces 3 années...

La joie me quittait peu à peu, laissant place au mal-être : j'ai commencé à me sentir vide, épuisée et de plus en plus triste malgré un mari aimant et une vie confortable.

S'est ajouté à cela la nécessité de débuter un parcours de procréation médicalement assisté.

Pour mettre toutes les chances de notre côté, j'ai ressenti le besoin d'apprendre à me comprendre et d'apaiser mon anxiété. Ainsi, j'ai commencé à lire des livres de croissance personnelle, je suivais des cours de yoga et des cours relaxation.

Cependant, la date de la première FIV approchant et, à vouloir être irréprochable au travail, j'ai vécu un burn-out : un matin, je n'ai pas pu aller au bureau et je n'y suis plus jamais retournée...

Cette pause dans le rythme effréné de mon quotidien m'a permis de prendre du temps pour moi et donc de me recentrer.

J'ai rapidement concrétisé un projet dont je rêvais depuis longtemps : j'ai créer mon entreprise de coaching bien-être.

Et, comme les bonnes nouvelles n'arrivent jamais seules, la FIV avait porté ses fruits :  j'étais enceinte !

romestaing-45.jpg

Le début d'une autre vie

Notre fils fut un "bébé aux besoins intenses", particulièrement sensible, ayant besoin d'une attention quasi permanente.

Nous avons dû mobiliser une énergie colossale pour répondre à ses besoins.

Nous avons consultés un grand nombre de thérapeutes, j'ai passé des nuits entières à faire des recherches sur les groupes Facebook de parentalité bienveillante, j'ai lu plein de livres et j'ai même suivi des formations pour trouver des réponses à ses symptômes, l'aider, le comprendre et l'accompagner de la manière que nous ressentions la plus juste.

Ce cheminement m'a permis de m'éveiller ou plutôt de me réveiller...

Tout ce que je ne voulais pas voir durant toutes ces années m'était révélé par mon fils, tel un miroir.

J'ai alors choisis d'intensifier mon travail de croissance personnelle, d'impulser ma régénération tant physique que morale et  d’accueillir pleinement mes capacités extra-sensorielles.

J'ai réalisé mes propres recherches et j'ai expérimenté chacune de mes découvertes, pour chacun des domaines de ma vie : mon état d'esprit, la connaissance de moi-même, ma santé, mon alimentation, mes habitudes de vie, ma spiritualité, mon couple...

J'ai beaucoup cheminé professionnellement : je me suis formée dans chaque domaine, à plusieurs approches alternatives et énergétiques qui m'ont amenées à accompagner les femmes, les mamans et leurs enfants.

 

A travers ma vie personnelle et professionnelle, j'ai réellement compris que la reconnexion à mon essence et mon bien-être sont essentiels.

Image de Kelli McClintock

Ma mission d'âme 

Après 3 ans d'activité, à recevoir tous publics, j'ai choisi de me spécialiser dans l'accompagnement au féminin.

 

Ma mission de vie est d'aider, d'accompagner et de transmettre.

 

Ainsi, j’ai à cœur d'accompagner les femmes et les professionnelles du mieux-être sur leur chemin d’évolution, de les aider à se connecter à leur essence, à qui elles sont vraiment, à mieux se connaitre et se comprendre pour aborder la vie avec joie et sérénité pour se réaliser et s'épanouir pleinement que ce soit dans leur vie personnelle et/ou professionnelle.

Yoga at Home

" Le meilleur enseignant n'est pas celui qui joue le rôle d'un enseignant, mais celui qui est une personne authentique au sein de sa classe.

Le meilleur parent n'est pas celui qui joue le rôle du parent, mais celui qui est une personne authentique au sein de sa famille.

C'est en évoluant en tant que personne qu'on laisse tomber les rôles pour n'être plus que soi-même dans toutes les circonstances de la vie.

Carl Rogers